Barry Sampson, FRAIC, le président du jury
Anne Bordeleau, MRAIC
Elsa Lam, FRAIC
Douglas MacLeod, FRAIC
André Perrotte, FIRAC
David M. Covo, FRAIC, Conseiller professionnel


 

Anne Bordeleau, MRAIC
 
Anne Bordeleau, Ph. D., est directrice de l’École d’architecture de l’Université de Waterloo, au Canada. Architecte et historienne, elle a publié divers ouvrages sur les dimensions temporelles des dessins, des cartes, des bâtiments et de l’architecture en général. Ses travaux comptent plusieurs articles dans des revues internationales (Journal of Architecture, Architectural Theory Review, Architectural History, Architecture MPS, Footprint, Les Cahiers de Droit), divers chapitres de livres (Materiality and Architecture, Chora 7, Architecture’s Appeal), l’ouvrage collaboratif The Evidence Room (New Jewish Press, 2016), ainsi qu’une monographie, Charles Robert Cockerell, Architect in Time: Reflections around Anachronistic Drawings (Ashgate, 2014). En tant que co-auteure de La chambre des preuves, une exposition présentée à la 15e Biennale de Venise en 2016 et au Musée royal de l’Ontario en 2017, elle a supervisé la création des plâtres qui ont également été exposées dans La preuve par l’architecture au Centre Canadien d’Architecture en 2016. Ses recherches portent sur l’épistémologie du projet architectural, explorant les conceptions changeantes de la relation entre l’architecture et le temps et les considérations historiques et théoriques du moulage en tant que pratique. Elle s’intéresse à l’architecture comme acte culturel, un engagement qui oriente sa recherche tout autant que son approche à l’éducation.

Elsa Lam, FRAIC

 

Elsa Lam est la rédactrice en chef du magazine Canadian Architect. En 2012, elle a reçu le prix Phyllis-Lambert pour sa thèse de doctorat intitulée Wilderness Nation: Building Canada’s Railway Landscapes, 1885-1929 soutenue à l’Université Columbia de New York, sous la supervision de Kenneth Frampton et Vittoria di Palma. La thèse porte sur le rôle des hôtels ferroviaires du Canada, des parcs nationaux de l’ouest du pays et des autres bâtiments et paysages parrainés par les compagnies ferroviaires pour créer un sens de l’identité nationale.

Elsa Lam a étudié l’histoire de l’architecture à l’Université McGill et le design architectural à l’Université de Waterloo. Elle a rédigé de nombreux textes pour des magazines d’architecture en plus de collaborer à l’édition et à la rédaction de plusieurs livres sur l’histoire du design. Tout récemment, elle a été coéditrice d’une histoire de l’architecture canadienne depuis 1967 qui sera publiée par Princeton Architectural Press en octobre 2019. Avant de se joindre à Canadian Architect, elle a travaillé au Centre Canadien d’Architecture à Montréal.

RETOUR EN HAUT


Douglas MacLeod, FRAIC

 

Douglas MacLeod, Ph. D., FRAIC, est le président du Centre d’architecture de l’IRAC à l’Université Athabaska – le premier programme d’architecture en ligne du Canada. Le Centre accueille actuellement plus de 600 étudiants de 16 pays et n’a de cesse d’améliorer la qualité de l’éducation en architecture au Canada.

M. MacLeod est architecte, collaborateur à la rédaction du magazine Canadian Architect, et ancien directeur général du Canadian Design Research Network. Il est également un ancien associé du cabinet Barton Myers Associates de Los Angeles.

Douglas MacLeod a mené des travaux précurseurs en réalité virtuelle au Banff Centre et il est reconnu comme un spécialiste de l’apprentissage en ligne, de la conception durable et du design virtuel. Il est titulaire de diplômes en architecture, en informatique et en design de l’environnement et il a enseigné dans plusieurs universités et collèges de l’Amérique du Nord.

RETOUR EN HAUT


André Perrotte, FIRAC

 

André Perrotte a étudié l’architecture à l’Université Laval à Québec où il a obtenu son diplôme en 1982 (B. Arch.). André Perrotte supervise la coordination de chaque étape du processus de conception et de construction, ainsi que la gestion administrative de chaque dossier avec le client. Il participe à la conception conjointement avec Gilles Saucier et dirige le flux d’informations entre toutes les parties impliquées dans le processus de conception. André Perrotte possède un vaste domaine d’expertise, principalement dans la gestion d’équipes multidisciplinaires allant du contrôle à la production, des coûts aux calendriers et des techniques aux systèmes de construction. Il est largement reconnu pour la rigueur et la créativité de son approche de la construction en tant qu’expression de la culture contemporaine. Depuis 1989, André Perrotte a enseigné l’architecture et a été critique invité dans plusieurs universités canadiennes, dont l’Université de Montréal, l’Université de Waterloo, l’Université de Toronto, l’Université McGill et l’UQAM (Université du Québec à Montréal). En 2004, son cabinet représentait le Canada à la prestigieuse Biennale d’architecture de Venise. En 2014, André Perrotte et son associé Gilles Saucier ont été les premiers lauréats du nouveau Prix du Québec dans le domaine du design et de l’architecture, le Prix Ernest-Cormier, et en 2018, l’Institut royal d’architecture du Canada leur a décerné la Médaille d’or. Depuis 2002, le Centre Canadien d’Architecture archive une vaste sélection de dessins et de maquettes produits par la firme.


Barry Sampson, FRAIC

 

Barry Sampson est un architecte de l’Ontario, un fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada et un professeur émérite à l’Université de Toronto. Associé principal de la firme Baird Sampson Neuert Architects depuis 1981, il a dirigé de nombreux projets d’architecture et d’aménagement d’espaces publics de la firme, dont plusieurs ont été primés : trois Médailles du Gouverneur général en architecture; un prix honorifique prestigieux de l’American Institute of Architects; un prix d’excellence en innovation de l’Institut royal d’architecture du Canada et plus de quarante prix en architecture, en design urbain et en design technique. En reconnaissance des réalisations de sa firme et de sa contribution à l’éducation, Baird Sampson Neuert Architects a reçu le Prix du cabinet d’architectes de l’année de l’IRAC en 2007. Récemment, Barry Sampson s’est vu décerner le Prix d’excellence en éducation de la SCHL pour sa contribution remarquable à l’éducation en matière de pratiques durables.

M. Sampson a préparé nombre de plans directeurs pour des municipalités et des campus institutionnels et il possède une vaste expérience de la programmation d’espaces pour divers types de bâtiments, notamment des établissements d’enseignement, des installations municipales, des bibliothèques, des établissements de soins et des installations culturelles. Il a dirigé de nombreux projets patrimoniaux et de réutilisation adaptative, de même que plusieurs équipes gagnantes de concours pour des espaces urbains, y compris pour les Cloud Gardens à Toronto et l’Old Post Office Plaza à Saint-Louis, au Missouri. Ses activités de recherche ont porté sur l’intégration de l’architecture, du paysage et de l’urbanisme et sur des questions complémentaires liées à l’innovation en conception bioclimatique et à la durabilité. Parmi des exemples notoires, mentionnons le Niagara Parks Butterfly Conservatory, et plus récemment, le pavillon McKewen Graduate Study and Research, un bâtiment à haute performance de la Schulich School of Business de l’Université York.

RETOUR EN HAUT


David M. Covo, FRAIC

 

David Covo est un ancien directeur (1996-2007) et un professeur agrégé de l’École d’architecture Peter Guo-hua Fu de l’Université McGill où il enseigne le design et le dessin, l’esquisse et la pratique professionnelle. Il est un fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada et un membre de l’Ordre des architectes du Québec (depuis 1976). Ancien président du Conseil canadien de certification en architecture, il est actuellement un membre du Comité consultatif pour le Centre d’architecture de l’IRAC à l’Université Athabasca et un administrateur de la Fondation Arthur Erickson.

Ses recherches sont reliées à son enseignement et à la pratique de la profession et elles ont porté sur le dessin et le design, la conception durable, la conception sans obstacles et l’habitation. Il a travaillé au Pakistan en 1976 chez John Schreiber and Yasmeen Lari, Architects, et il a depuis lors travaillé en enseignement ou en recherche au Mexique, en Chine, en Roumanie, en Corée du Sud et à Singapour.

Le professeur Covo agit comme conseiller professionnel du Prix international Moriyama IRAC depuis la première édition du Prix, en 2014. Il a également fait partie d’autres jurys, notamment pour les concours du Musée canadien des droits de la personne, à Winnipeg; de la station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique, à Cambridge Bay; et plus récemment, de la transformation du Musée d’art contemporain de Montréal.